Marathon d’Ottawa

Dimanche prochain c’est une journée spéciale, c’est anniversaire de ma conjointe Hélène! Mais c’est aussi le marathon d’Ottawa, et comme presque à chaque année pour le weekend de son anniversaire, je gâte ma blonde et je l’apporte à Ottawa pour avoir la chance de regarder un paquet de superbe courses! 😉

Je l’ai courus à deux reprise ce marathon déjà, et c’est sans compter les deux fois où j’y ai courus le demi marathon. Mais qu’est-ce qui me pousse à y retourner aussi souvent? Probablement tout plein de bonnes raisons.

Premièrement il est bien placé dans le calendrier selon moi. Une belle date pour valider l’entrainement des mois hivernal. En plus, ça nous permet de faire un marathon en début de saison, puis de mettre ça de côté jusqu’à l’automne!marathon-release-header
Deuxièmement il y a bien sûr l’ambiance. La fin de semaine de course à Ottawa attire plus de 45 000 coureurs pour l’ensemble de ces courses. Ça signifie que la ville est remplie de monde qui aime la course, donc plein de spectateurs qui nous encourage.

Troisièmement la température, normalement à la fin mai il fait rarement chaud. La plupart des fois où j’ai courus à Ottawa il faisait un superbe 10-15 degrés Celsius et presque pas de vent. Bon ok je dis normalement, car cette année ils annoncent 28 :p

Quatrièmement le parcours, il est superbe le parcours! Pas trop de dénivelé ni en montant, ni en descendant. Aucune partie casse-patte. Un beau parcours quoi! À part peut-être la partie qui est sur Sir Georges-Etienne Cartier Parkway. Ouff, pas le bout le plus plaisant, on est dans un parc rt il n’y a pas un seul spectateur. Ça rappelle le boulevard Champlain lors du marathon des Deux Rives avant la superbe piste cyclable.

Capture

Donc comme je disais plein de bonnes raisons d’y retourner année après année! Mais cette année j’y vais pour boucler la boucle. L’automne passé je me suis entraîner pour le marathon de Hamilton avec comme seul objectif de faire sous la barre des 3h10. Malheureusement pour moi ma préparation n’était optimale, ou est-ce ma forme, ou juste une journée ou je ne l’avais juste pas? Difficile à dire, mais malgré avoir mis beaucoup d’effort, je n’ai pas atteint l’objectif que je m’étais fixé, soit de courir un marathon sous la barre des 3h10.

Donc cette année la seule et unique raison pour laquelle je retourne à Ottawa c’est pour réussir là où j’ai échoué l’automne passé. Et j’y ai mis tous les efforts croyez-moi!

Après Hamilton j’ai décidé de prendre un mois complet de repos, pas de course, pas de vélo, pas de natation. Rien! Puis en décembre j’ai décidé de me trouver un nouvel entraîneur pour mes objectifs 2016. Je lui ai dit que j’avais deux objectifs, faire sous la barre des 3h10 à Ottawa, et terminer le 80km de Harricana avec le sourire.

Pour les gens qui aime les chiffres

  • 1820 kilomètres de courus en date de ce matin;
  • 338, 380, 408 et 438 kilomètres, pour les quatre premiers mois de 2016;
  • 290 kilomètres à date en mai;
  • 129 sorties de course, 11 de plus de 25 kilomètres, dont une de 42.2 kilomètres;
  • 12 livres en moins depuis le début de l’année
  • Pas une goutte d’alcool en mai!

Donc cette année à Ottawa, pas de plan A, B et C. J’y vais pour une seule et unique raison, faire sous la barre des 3h10!

1-Ottawa-Marathon-2014-finish-line-arms-raised-1-

Merci à x:act Nutrition et Brix à l’érable pour le support, je vais avoir besoin de toute l’énergie possible 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *