30 kilomètres – La clinique du Coureur

Le 11 juin dernier avait lieu la superbe course en sentier de la Clinique du Coureur au Lac Beauport. J’avais eu la chance de gagner une inscription gratuite l’automne dernier et j’avais choisi de faire le 30 kilomètres, et ce même si je savais très bien que ce n’était pas l’idéal deux semaines après un marathon.

Après en avoir discuté avec mon entraîneur nous avions convenu que je ferais la course en mode entrainement, sans aucune pression. En plus un de mes amis, Guillaume, avait décidé de s’inscrire lui aussi et nous avions convenu de faire la course ensemble en mode plaisir!

C’est donc dans cet état d’esprit que nous avons pris le départ en ce superbe samedi matin! Tous ceux qui connaissent Guillaume ne seront pas surpris, mais je pense sincèrement que je n’ai pas réussis à placer un seul mot avant le 12ième kilomètre 😉

13458528_1041262855961538_2280077740463162584_o


Plus sérieusement nous avons tellement eu de plaisir! Le monde qui courait autour de nous devait vraiment se demander quel genre de moineaux nous étions. Du gros fun noir, du début à la fin!

DCIM100GOPRO

En gros une course plus difficile que je ne l’avais prévu. J’avais déjà fait le parcours et je pensais sincèrement que ça irait mieux. Mais la fatigue du marathon était toujours présente et j’ai vraiment eu de la misère à avoir le résultat auquel je m’attendais.

Une des plus belle partie du parcours était sûrement le marais! Guillaume en a profiter 😉

13412008_1035245036563320_2186629981689110493_o copy213443089_1035245113229979_4407433406072894971_o copy13416896_1035245189896638_2336366825403308930_o copy

Quand nous sommes arrivés au point d’eau qui était situé au sentier du moulin, je me suis arrêté pour enlever les cailloux dans mes chaussures. Le fait de me plier les jambes à ce moment-là pour réussir à détacher mes souliers a déclenché deux petites crampes dans chaque quadriceps. Mais elle sont passées immédiatement, je ne m’en suis donc pas inquiété!

DCIM100GOPRO

Rendu autour du 20ième kilomètre il y a une bonne montée, pas extrêmement longue mais très abrupte. Pendant cette montée j’ai eu une crampe dans le quadriceps gauche, la même que plus tôt évidemment. C’était tellement douloureux que je ne pouvais plus bouger.

DCIM100GOPRO

Je ne suis pas quelqu’un qui a souvent des crampes, mais celle-là je vais m’en rappeler longtemps! Je me suis remis à marcher tant bien que mal, et j’ai finalement réussis à m’en débarrasser quand le parcours est redevenu un peu plus plat. Pour les 10 derniers kilomètres, la crampe est parti et revenu régulièrement, et quand elle finissait par me laisser tranquille j’en avais une dans le quadriceps droit.

13458781_1035924969828660_8760651327267320716_o

Selon Guillaume, boire presque une bouteille de vin la veille de la course pourrait avoir eu un impact. Difficile à dire, mais je ne vais pas tester la théorie la veille de ma prochaine course 😉

On termine finalement dans un temps de 3h53m12, loin d’être le temps que je pensais être en mesure de faire. Mais étant donné que c’était un entrainement et qu’en plus on a eu du plaisir tout le long j’en sors très heureux tout de même 🙂

Merci à Guillaume de m’avoir tenu compagnie tout le long, même s’il avait plus de jambes que moi! Merci à ma blonde qui est toujours la pour m’encourager! Merci aussi à ma fille Isabelle, son chum Benjamin et aussi à Clément. C’était plaisant de tous vous voir à la fin! 🙂

13418656_1035258386561985_2817223942373311282_o copy

Merci à xAct Nutrition et Brix rechargé par la Nature pour leur support! Merci à l’organisation, ainsi qu’à Olivier Mura pour quelques photos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *