Muskoka 70.3 – Rapport de course

Vendredi matin, on part de Québec vers 7 heures du matin pour un 8 heures de route en direction de Muskoka. Francine, Pierre-Yves, ma blonde et moi-même dans l’auto et s’est parti! On rejoint Marie-Michèle, Miriam et Maelle à St-Nicolas et on se suit direction l’Ontario. Muskoka est situé à environ 2h30 au nord de Toronto, ce qui constitue une bonne ride à partir de Québec 😉

On arrive finalement en ville vers 17 heures le soir, un petit stop à l’épicerie ou on vide la moitié des tablettes afin de nourrir PY pour le weekend, puis c’est le LCBO afin de s’assurer que toute la gang ne manque de rien. Après tout on est 12 dans la maison qu’on a loué, et on n’est pas tous très sage alors ça prend un peu de vin …

1240192_10151938153616756_1448348369_n
Continue reading

De retour de Muskoka

On est revenus de Muskoka hier soir, ce n’est pas la porte à coté comme on dit. Une belle place, mais je ne m’achèterais pas un chalet là-bas, près de 9 heures de route c’est un peu trop loin pour moi 😉

J’en reviens déçu, la seule raison pour laquelle je m’étais inscrits pour cette course la était pour aller chercher une qualification pour les championnats du monde à Tremblant l’année prochaine. Malheureusement j’ai terminé 18ième et les 9 premiers ont pris un spot alors pas de chance pour moi cette année!

Je vais devoir me trouver une autre course l’été prochain pour aller me qualifier, et d’ici la m’entrainer plus fort pour prendre un peu de vitesse!

Je vais faire mon rapport de course dans les prochains jours, promis 😉

J’ai décidé de prendre le pari …

Que trois semaines de repos seraient suffisantes suite à l’Ironman. Reste à voir si j’avais raison. Pour le moment je me sens en très bonne forme, beaucoup mieux que l’année dernière deux semaines après l’Ironman. J’imagine qu’une année de volume de plus me donne une chance.

Je me suis inscrit pour Muskoka, un 70.3 qui aura lieu le 8 septembre prochain. Ce n’est pas trop loin de la maison, quoi que 10 heures de route ce n’est pas si proche non plus …

J’avais le gout de faire un autre demi Ironman, je ne voulais pas avoir une année avec seulement deux triathlons, j’ai l’impression que ça ne suffit pas. Autant d’entrainement et ne pas en profiter, me semble que c’est de la perte.
Continue reading