C'est quoi, Parti courir?

Le projet

Le projet

Je suis parti courir. Le 18 mars 2020. Un peu par dépit, faute de mieux. Plus moyen de faire du sport puisque le Premier ministre venait de mettre le Québec en pause. Restait la course, que je n’avais pas pratiqué régulièrement depuis quelques années. Je suis donc parti pour quelques kilomètres et j’ai été frappé par l’étrange malaise qui régnait dans les rues.

Au retour, j’ai mis par écrit mes impressions et je les ai publiées sur Facebook. Quelques jours plus tard, autre course et autre texte. Depuis, je n'ai pas arrêté de courir. Et d’écrire. Malgré le titre, ces chroniques parlent de tout… sauf de course. Elles sont parfois rigolotes, parfois nostalgiques. Il arrive même que je me fâche mais si peu, j’ai plutôt bon caractère. J’y parle d’actualité ou de choses vieilles comme la terre. J’invente très, très peu. J’exagère à peine. Je cours, j’observe et je raconte.

Les plus récentes publications

Les attentes déçues

Parti courir no 68, 12 avril 2021 Je suis parti courir. Positif comme un athlète russe convoqué pour un test d’antidopage. Si le comité olympique me contrôle, je suis fait. Aujourd’hui, je ne fonctionne pas Lire la suite…

Monarchie d’espadrilles

Parti courir, no 67. 26 mars 2021. Je suis parti courir. Avec une nouvelle paire d’espadrilles. Les précédentes avaient fait leur temps. Plus que leur temps. Le conseiller m’a dit que 800 kilomètres, étirons ça Lire la suite…

Route 66

Parti courir, no 66. 14 mars 2021 Je suis parti courir. Comme il y a un an. Je pensais à cette coïncidence. La chronique qui marque l’anniversaire des débuts de Parti courir est la soixantaine-sixième. Lire la suite…

Écrivez-nous

guy@particourir.com

Pour commenter ou vous abonner