Bingo!

Parti courir, no 70. 24 mai 2021 Je suis parti courir. En pensant à Bob Costas et David Letterman. Un souvenir qui m’est revenu d’une entrevue où Costas, un fameux chroniqueur de sport américain, racontait lors du talk-show de Letterman, qu’il venait tout juste de revenir des camps d’entraînement du Lire la suite…

Les attentes déçues

Parti courir no 68, 12 avril 2021 Je suis parti courir. Positif comme un athlète russe convoqué pour un test d’antidopage. Si le comité olympique me contrôle, je suis fait. Aujourd’hui, je ne fonctionne pas juste au 100% bio. Je sors de la pharmacie où je me suis fait vacciner.  Lire la suite…

Monarchie d’espadrilles

Parti courir, no 67. 26 mars 2021. Je suis parti courir. Avec une nouvelle paire d’espadrilles. Les précédentes avaient fait leur temps. Plus que leur temps. Le conseiller m’a dit que 800 kilomètres, étirons ça à 1000, c’est probablement le maximum qu’on devrait courir avec une paire. J’avais fait au Lire la suite…

Route 66

Parti courir, no 66. 14 mars 2021 Je suis parti courir. Comme il y a un an. Je pensais à cette coïncidence. La chronique qui marque l’anniversaire des débuts de Parti courir est la soixantaine-sixième. 66, comme dans la Route 66 qui traverse les États-Unis de Chicago jusqu’à la Californie. Lire la suite…

Les mots qui pompent

Parti courir, no 65. 27 février 2021. Je suis parti courir. Au bout de quatre minutes j’étais pompé. Attention, pas « je pompais », comme dans manquer de souffle. J’étais « pompé », comme dans « pas de bonne humeur ». Dans mes écouteurs, deux professionnels des médias, du monde de qui on s’attend à un Lire la suite…

Anthony Benedetto

Parti courir, no 64. 8 février 2021. Je suis parti courir. Non, marcher. Même pas vite. Toujours cette élongation musculaire qui s’étire. Vous me direz que c’est normal qu’une élongation s’étire, c’est pas mal dans la définition mais tout de même. Suffisamment embêtant pour que je doive consulter la physio… Lire la suite…

Un agenda de chat

Parti courir, no 63. 28 janvier 2021. Je suis parti courir. En fait, non, rouler plutôt que courir, une petite élongation me fait tirer de la patte ces jours-ci. L’exacte définition d’une « blessure glorieuse » (je vous réfère à la chronique numéro 60). La bicyclette demande plus de temps pour arriver Lire la suite…

Cadeaux

Parti courir, no 62, 15 janvier 2021 Je suis parti courir. En souriant. Je repensais à deux cadeaux de fêtes que j’ai reçus un peu plus tôt cette semaine.  Oui, aujourd’hui, 15 janvier, c’est mon anniversaire. J’avais l’habitude de garder l’information pour moi, je ne recevais les vœux que de Lire la suite…